Archives de l’auteur : catherine jacquemin

Sensibilisation à l’écologie

Arnaud WUST, journaliste français, est venu à l’école de Louly pour sensibiliser les élèves à l’environnement et planter des arbustes avec eux.

Il a également offert à chaque enseignant son livre de conte « Esther et Madiba sauvent la forêt”.

Arnaud WUST à l’école de Louly

Examen blanc

Mi-mai, l’établissement du village de Louly a accueilli les élèves des villages voisins pour un examen blanc commun.

Le taux de réussite à cet examen blanc (66,6%) est en dessous du niveau attendu par les Soeurs gestionnaires de l’école qui encouragent les élèves à redoubler d’efforts pour le vrai examen qui aura lieu très bientôt.

Vous êtes les bienvenus à l’école de Louly

Comme Martine et Josette ou comme Guillaume, Marion et leurs enfants, les membres de l’association peuvent se rendre dans le village pour visiter l’école et rencontrer leur filleul.

Si vous avez envie de découvrir le Sénégal et d’en profiter pour pousser jusqu’au village de Louly, nous vous mettons en relation avec l’équipe enseignante qui vous accueillera sur place.

Josette et Amadou
Martine et Daba
Léa et Clément se sont mêlés aux élèves de CP.
Guillaume et Marion ont apporté des livres pour alimenter la bibliothèque.

Suivi de nos partenariats : 1er bilan très concret

Louly l’école au sénégal est partenaire d’associations qui oeuvrent pour offrir un accès à l’éducation à des populations défavorisées. Fin 2023, nous avions lancé un appel aux dons pour les soutenir.

Un 1er bilan très concret, trois mois plus tard :

  • L’association « Pour leur avenir » a pu équiper son atelier couture et mettre en place des formations pour des femmes rejetées par leur famille.
  • La Pouponnière de Mbour continue à scolariser une vingtaine d’enfants.
  • Grâce un votre soutien, et celui d’un autre partenaire, l’association « Les cajoutiers » a réalisé le rêve d’enfants sourds en les faisant participer à des activités équestres qui les apaisent beaucoup. 
La Pouponnière de Mbour

Capucine et sa famille sont allées au Sénégal faire du tourisme, et rencontrer Dio, la filleule du village de Louly de leur fille Charlotte

Capucine, comment as-tu connu l’association Louly l’école au Sénégal ?

Nous avons connu Louly l’école au Sénégal grâce à Amélie, la marraine « officielle » de ma fille Charlotte, qui a décidé d’offrir le parrainage d’un enfant de Louly à chacun de ses filleuls français. 

Pourquoi as-tu décidé d’aller au Sénégal ?

Avec mon mari, nous sommes allés au Sénégal pour montrer à nos trois enfants qu’il y avait des cultures, des modes de vie et des styles d’éducation différents de ceux qu’ils connaissent. Je voulais aussi que Charlotte rencontre Dio, pour concrétiser leurs échanges de courriers, et peut-être créer la base d’une nouvelle amitié. 

Quelles ont été tes impressions sur l’école ?

L’école est bien tenue. Les classes sont en bon état, un peu vétustes bien sûr, mais chacun a un bureau, une chaise. Il y a un puit qui fournit de l’eau et des infrastructures qui leur permettent de profiter d’un peu d’ombre aux heures chaudes. Les enfants y sont heureux et souriants, portant l’uniforme. Ils ont l’air d’apprécier leurs enseignants. Les professeurs sont engagés. Le proviseur est très accueillant et semble apprécié de tous. Nous avons échangé longuement avec lui et je le remercie encore pour son accueil. 

As-tu aimé le Sénégal ?

Le Sénégal est un endroit merveilleux. Les gens y sont souriants et chaleureux. Nous avons eu l’occasion de faire le marché pour préparer un plat à base de poulet dans une cuisine traditionnelle, de confectionner des paniers, de peindre sur verre… Nous avons aussi passé une journée au bord du Fleuve Sénégal et sommes allés, en pirogue, voir les oiseaux migrateurs. 

Happy Birthday Louly

Les poussins de l’école de Louly se sont précipité pour souhaiter un Joyeux Anniversaire à Louly l’école au Sénégal, association qui fête ses 11 ans.

Et si on s’amusait à compter, on s’apercevrait vite qu’en 11 ans ce sont des centaines d’enfants qui ont pu aller à l’école grâce au soutien des donateurs et des bénévoles de l’association.

Réunion avec l’association “Pour l’avenir des femmes et leurs enfants”

Nogoye et Marc s’occupent de “la maison des femmes” et recueillent des femmes rejetées ou battues, ainsi que leurs enfants.

Nous sommes heureuses de voir que les actions que notre association a financé l’année dernière se poursuivent :

👍Formation à la couture pour 2 élèves, formation en comptabilité pour 1 élève. Ces 3 jeunes femmes ont passé la 1ère année avec succès.

👍Formation au service hotelier et à la cuisine pour 2 élèves qui ont obtenu leur diplôme.

👍Mise en place de 10 micro-crédits pour des femmes qui débutent une activité professionnelle.

👍Aide aux devoirs pour 35 enfants du quartier.

Nous réfléchissons à la manière dont nous pouvons continuer à soutenir cette association.

Journée à Dakar

Au marché artisanal de Soumbedioune à Dakar, nous avons acheté de très belles statuettes en bronze, des animaux en tissu, et des cabas doublés de sac de riz.

A Soumbedioune, comme auprès de tous les autres artisans, la négociation est de rigueur, c’est culturel. Alors nous y passons le temps qu’il faut, et c’est parfois long de trouver un accord mais on s’accroche 😅

Tous ces objets, et bien d’autres, seront prochainement en vente en ligne.

Réunion avec l’association Les Cajoutiers

Après une matinée à l’école de Louly (et un excellent déjeuner Poulet Yassa au Le Bentenier Home Détente😋), nous avons passé l’après-midi avec Chloé, chargée de communication pour l’association Les Cajoutiers.

Nous avons visité les classes inclusives qui accueillent des enfants sourds et entendants, le foyer qui héberge des enfants sourds, les classes qui abritent des enfants atteints de trisomie 21.

Il y a quelques mois, nous avons déjà soutenu une sortie scolaire et des inscriptions sportives extra-scolaires.

Nous réfléchissons au nouveau soutien que nous pourrions leur apporter dans les prochaines semaines.